ADTF

Accueil

Palestine


La politique des 2 poids - 2 mesures

14
jui
par MKO
Solidarité | Palestine

Après Ingrid Bétancourt,femme politique, pourquoi Gilad Shalit, caporal tankiste et pas Salah Hamouri, étudiant, civil non armé ?
publié le mercredi 9 juillet 2008 par F. Leroux

Pourquoi N. Sarkozy ne demande-t-il pas aussi la libération des dizaines de députés et maires palestiniens, élus du peuple comme Ingrid Bétancourt, et qui sont comme Salah et plus de 11000 Palestiniens (dont des femmes et des enfants) prisonniers en Israël ?

Dès la libération d’Ingrid Bétancourt N.Sarkozy a réaffirmé son action et sa détermination pour faire libérer le « soldat Gilad Shalit », franco –israélien détenu dans la bande de Gaza depuis fin juin 2006 à la suite d’une action militaire israélienne à la frontière de Gaza. Comme si le statut d’une élue était comparable à celui d’un tankiste d’une armée d’occupation ! Mais pas un mot pour Salah Hamouri, étudiant franco-palestinien, détenu par Israël depuis le 13 mars 2005, condamné par un tribunal militaire israélien le 17 avril 2008 à 7 ans de prison pour un soit-disant « délit d’intention » à l’encontre du chef du parti d’extrême droite israélien Shaas .

2 poids-2mesures
N. Sarkozy a rencontré plusieurs fois la famille Shalit [*] mais jamais celle de Salah, même lors de sa visite de juin à Jérusalem, où habite pourtant la famille Hamouri !

Le nom de Salah n’a jamais été prononcé, ni évoqué, par le président français qui a pourtant déclaré vouloir aller « ... chercher les Français où qu’ils se trouvent… », sa famille n’a reçu aucun message présidentiel, ni même de réponse aux courriers adressés !

Or Salah est doublement otage :de l’occupation israélienne avec ses conséquences, et de la politique intérieure du gouvernement Olmert qui veut donner des gages au Shaas.

Depuis la mobilisation de l’AFPS, avec notamment l’interpellation de parlementaires français, B. Kouchner et son ministère ont répondu à la famille, et l’ont rencontrée ( le consulat de France a aussi renforcé le suivi de Salah ) mais ils assurent le minimum. Ils ont d’abord demandé le jugement de Salah (par l’ occupant !), et non sa libération, et aujourd’hui se retranchent derrière le « plaider coupable » de Salah , qui, sur conseil de son avocat, a préféré cette solution , comme 95% des prisonniers palestiniens, pour éviter une peine beaucoup plus lourde. Cela ne prouve rien, à moins de croire aux accusations d’un tribunal militaire, qui plus est d’une puissance occupante !

Le délit d’intention, qui n’existe pas en droit français, a été attribué à Salah pour être passé en voiture devant le domicile du leader (extrémiste et raciste) du Shaas. C’est le seul fait : aucune arme retrouvée sur Salah ou à son domicile lors son arrestation survenue 3 mois après le passage en voiture. Pendant 3 mois un jeune qui aurait vraiment une « intention négative » à l’encontre d’un israélien ne se procurerait aucune arme, invraisemblable !

Egalité-Liberté
Dans ce cas pourquoi N. Sarkozy ne demande pas d’abord le jugement, par les Palestiniens, de l’unique prisonnier israélien, le tankiste Gilad Shalit qui sur son char participait à la guerre israélienne meurtrière et destructrice du printemps 2006 contre la population de Gaza ? N’avait- il pas, comme tous les soldats d’occupation ou les colons, des intentions négatives vis à vis des Palestiniens ?

Pourquoi N. Sarkozy ne demande-t-il pas aussi la libération des dizaines de députés et maires palestiniens, élus du peuple comme Ingrid Bétancourt, et qui sont comme Salah et plus de 11000 Palestiniens (dont des femmes et des enfants ) prisonniers en Israël ?

N.Sarkozy va demander au président syrien de mettre « toute la force de la Syrie » pour faire libérer G. Shalit détenu par le Hamas(AFP du 4 juillet). Les très bonnes relations de N. Sarkozy avec les dirigeants israéliens devraient lui permettre d’obtenir la libération immédiate de Salah Hamouri. Ou alors est ce que Salah, franco-palestinien, qui n’a pas déjà pas d’Etat palestinien pour le défendre et qui n’est qu’un prisonnier parmi 11000 autres, est moins français que les autres binationaux ?!

François Leroux, bureau national de l’AFPS, 8 juillet 2008

Notes

[*] nous ne pouvons que déplorer profondément la demande de la famille Shalit à la Cour suprême israélienne, au mois de juin. Ils réclament que le siège inhumain de Gaza ne soit pas levé tant que les négociations pour la libération de leur fils ne progressent pas. Ce siège est une punition collective criminelle qui en terme du droit international est illégale. Cette demande -immorale- est donc une adhésion à une pratique criminelle de l’Etat israélien, dont le caporal Shalit est l’un des zélés serviteurs armés.



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP | squelette | | Plan du site | Squelette Ecolor par yaquoi.com / yaquoi.net / pari média | Suivre la vie du site RSS 2.0