ADTF

Accueil

Activités citoyennes


Nos idées sur la base desquelles nous souhaitons participer à élire les 72 députés français de notre Europe à tous.

4
jui
par WM
Vie associative | Activités citoyennes

Votez ? Oui ! Mais pour quelle liste ? Comme, pour le moins, c’est indécent et prétentieux de choisir à votre place, nous ne donnerons, comme d’habitude, aucune consigne de vote

Le 7 juin 209, les citoyens Français élirons les 72 députés au parlement européen. Les médias restent très timides sur le sujet, peu de débats ont été organisés. Ce rendez-vous électoral est pourtant capital, puisqu’il permettra de réorienter l’Europe.

Ce désintérêt n’est pas le fruit du hasard. : Il peut aussi arranger certains qui n’ont aucune envie que les Français se saisissent du débat européen. Ils conservent un très mauvais souvenir de la dernière fois où cela s’était produit. C’était en 2005 au sujet du référendum...

L’abstention ne bénéficie qu’aux partis qui s’accommodent même à une abstention égale à 90%.

En vous abstenant, vous risquez de réaliser exactement ce qui est le plus accommodant pour les dominants.

Votez ? Oui ! Mais pour quelle liste ?

Comme, pour le moins, c’est indécent et prétentieux de choisir à votre place, nous ne donnerons, comme d’habitude, aucune consigne de vote. Avoir simplement une idée sur l’Europe qu’on veut construire, et vérifier si cela existe même partiellement dans les programmes des différentes listes :

L’Europe écologique : Pour lutter contre le réchauffement climatique, la crise ne doit pas servir de prétexte pour retarder les transformations nécessaires. Un nouveau type de développement doit promouvoir les investissements dans les énergies renouvelables et propres ; les économies d’énergie ; le développement du transport ferroviaire ; la protection des milieux naturels. L’Europe doit promouvoir une agriculture paysanne, maintenir un moratoire sur les cultures OGM, préserver la qualité de l’air, de l’eau et de la diversité biologique, dans le respect absolu de la vie.

L’Europe démocratique : La démocratie c’est le pouvoir du peuple. L’Europe ne doit pas affaiblir la souveraineté populaire à l’échelle nationale, la démocratie repose sur la citoyenneté, avec la parité comme moyen pour les femmes de participer à égalité à l’exercice des responsabilités politiques Dans l’Union européenne, aussi bien les politiques de coopération entre les Etats que les politiques intégrées doivent être contrôlées par les citoyens et soumises à la souveraineté populaire. L’Europe laïque. C’est une des conditions indispensables pour construire un espace démocratique européen qui garantisse la liberté de conscience et l’égalité des citoyennes et des citoyens quelques soient leurs convictions philosophiques et religieuses. C’est aussi le fondement d’une vision solidaire et pacifique des relations internationales à l’opposé du prétendu « choc des civilisations » mis au service des intérêts militaro-industriels, à visée impérialistes.

L’Europe solidaire : C’est la lutte contre l’exclusion sociale et la précarité, contre les discriminations et la xénophobie, et pour l’égalité effective des droits. Respect des droits fondamentaux des personnes issues de l’immigration, à commencer par le droit d’asile, le droit à la scolarisation des enfants et le droit du travail ; droit de vote et d’éligibilité aux élections locales et européennes pour tous les résidents au même titre que les citoyens de l’Union Européenne ; régularisation des « sans papiers » avec la mise en place d’une stratégie de co-développement. Cette solidarité appelle à la consolidation et non le démantèlement « libéral » des services publics, de la sécurité sociale, du droit au travail, à la santé, au logement, au transport, à l’éducation et à la formation permanente.

L’Europe de la paix : L’Union européenne doit refuser de se laisser embrigader dans la politique militariste des Etats-Unis, mais doit, au contraire, s’engager fermement en faveur de la relance du désarmement. Les troupes européennes doivent être retirées d’Afghanistan et l’aide au développement doit être renforcée. L’Europe doit rompre avec l’atlantisme et l’alignement sur les Etats-Unis notamment dans le cadre de l’OTAN. Une politique extérieure européenne indépendante doit se fonder sur le droit international, en particulier au Proche Orient, elle doit s’engager de façon résolue en usant de tous les instruments politiques et économiques à sa disposition en faveur du respect du droit imprescriptible du peuple palestinien à un Etat viable, souverain et démocratique, avec Jérusalem-Est pour capitale, seul moyen pour pacifier la région et garantir une coexistence pacifique, juste et de progrès entre tous les peuples. Cette politique de relations extérieures doit aider au développement structurel du continent africain sur tous les plans politiques, économiques, sociaux et culturels. Elle doit lutter contre toutes les formes de corruptions qui ont sévis et handicapé l’Afrique depuis cinquante ans. De même, les rapports avec l’Asie et l’Amérique, conduits dans le même esprit de solidarité mondiale pourraient faciliter une nouvelle gouvernance mondiale de justice, de lucidité, d’espoir et de solidarité sur tous les plans.

Ces idées constituent la conception que nous nous faisons de l’Europe de tous et sur la base de laquelle nous souhaitons participer à élire les 78 députés français au parlement européen.

Et pour que la démocratie fonctionne vraiment, il faut que les citoyens l’animent par leur choix, non par leur abstention.

Le poids des électeurs agissants et exigeants pèserait ainsi positivement sur les décisions ultérieures des élus et garantirait leur recherche de la satisfaction des besoins réels et des aspirations profondes des populations.

ATF-Paris



Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.
SPIP | squelette | | Plan du site | Squelette Ecolor par yaquoi.com / yaquoi.net / pari média | Suivre la vie du site RSS 2.0