ADTF

Accueil

Activités culturelles


CAIT : Appel des Tunisiens à l’étranger aux autorités tunisiennes

8
mai
par WM
Vie associative | Activités culturelles

COORDIATION DES ASSISES DE L’IMMIGRATION TUNISIENNE

Appel des Tunisiens à l’étranger aux autorités tunisiennes

D’année en année, les tunisiens à l’étranger subissent de plein fouet les augmentations vertigineuses des tarifs des compagnies aériennes, justifiées par le seul souci de rentabilité. Pendant les vacances scolaires, et notamment la saison estivale, les prix des billets d’avion sont 3 voire 4 fois plus chers ce qui privent des dizaines de milliers de tunisiens de tout âge de profiter et de faire profiter leurs familles de ces rencontres familiales et amicales indispensables.

Les tunisiens résidents à l’étranger sont aussi des vecteurs pour le développement économique en Tunisie, par leur implication directe et indirecte dans la consommation.

Les statistiques disponibles indiquent que 9% du PIB et 23% de l’épargne nationale proviennent des transferts en devises des Tunisiens à l’étranger. Ces chiffres sont susceptibles d’amélioration conséquente, dans l’intérêt de l’économie tunisienne. L’apport en devise, la fréquentation des lieux touristiques et les participations aux animations culturelles diverses ne peuvent qu’encourager une réflexion sur l’intérêt des séjours de vacances des Tunisiens à l’étranger. Or, La tracasserie administrative des consulats additionnée aux prix excessifs des billets d’avions contrastent fortement avec le potentiel économique et social des Tunisiens à l’étranger. Convaincus que des solutions administratives et techniques sont possibles, nous ne pouvons que refuser cet état de fait contraignant et dommageable pour nos concitoyens.

Les vacances estivales sont l’occasion pour les tunisiens à l’étranger de consolider leur identité tunisienne, de renforcer les liens avec leur pays et d’éviter les dommages collatéraux de la séparation avec le pays d’origine. Les Tunisiens à l’étranger ne demandent qu’à rentrer pour visiter leurs proches, seulement ils en ont de moins en moins les moyens. Cette privation peut avoir une incidence catastrophique sur les générations futures, et engendrer une désolidarisation avec leur pays. Il est grand temps de réfléchir sérieusement à cette situation, il en est de l’intérêt de la Tunisie et de ses enfants là où ils sont.

En l’absence d’Open-sky, il est important de développer des vols charters et d’étudier toutes les possibilités pour réduire ces coûts exorbitants qui ne font que détourner des milliers de tunisiens de leur pays d’origine. D’après les indicateurs, cette année 2015 subit un important fléchissement des flux touristique suite aux attentats terroristes du Bardo. Cela nécessite une attention particulière quant à la saison estivale. Ainsi une étude des différentes solutions est indispensable pour l’économie tunisienne dans cette conjoncture morose.

La CAIT (Coordination des Assises de l’Immigration Tunisienne) souhaite interpeller le pouvoir public pour prendre au sérieux toutes les initiatives qui permettraient de faciliter le retour vers le pays d’origine et de réduire les coûts des billets vers la Tunisie. Il est urgent d’étudier la question sous tous ses aspects et d’en évaluer les conséquences, et pas uniquement sur le plan budgétaire. Paris le 05/05/2015

P/O LE SECRETARIAT

TAREK TOUKABRI

+33 6 85 34 33 68



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP | squelette | | Plan du site | Squelette Ecolor par yaquoi.com / yaquoi.net / pari média | Suivre la vie du site RSS 2.0