ADTF

Accueil

Activités culturelles


Les Rendez-Vous du Cinéma Tunisien

25
fév
par WM
Vie associative | Activités culturelles

L’Institut du Monde Arabe et cinematunisien ont choisi de célébrer cet évènement à leur façon, en présentant la femme en action, positive, indépendante et créatrice, ayant toute sa place dans la société tunisienne.

De nombreuses femmes ont marqué l’histoire de la Tunisie, telles la Reine Didon, El Kahina, El Jazia, Aziza Othmana, Bchira Ben Mrad et bien d’autres encore, chacune d’elles étant une exception dans le monde arabo-musulman…

Les femmes mènent un combat au quotidien aux côtés des hommes, leur engagement a été total lors de la Révolution, mobilisant différents moyens, dont le cinéma. Elles ont joué un rôle prépondérant au sein de la société civile, afin que la Constitution leur reconnaisse un statut de partenaire effectif de l’homme, et non complémentaire.

Cinematunisien a choisi de présenter des films réalisés par des femmes cinéastes vivant en Tunisie ou à l’étranger, à travers des thématiques variées et porteuses de messages forts.

http://www.cinematunisien.com/index.php?option=com_content&task=view&id=3856&Itemid=1

1. Hors-je, de Moufida Fadhila, Tunisie, 2014, documentaire, 7 mn. Dans un quartier populaire de Tunis, des enfants parlent d’avenir, de leurs avenirs respectifs, de leurs rêves personnels.

2. Laisse-moi finir, de Doria Achour, Tunisie, 2014, fiction, 10 mn. Les jeunes tunisien(ne)s dans la tourmente de la révolution, leurs avis, leurs attentes, leurs désillusions.

3. A Capella, de Nidhal Guiga, Tunisie, 2014, fiction, 15 mn. Avec : Ezzedine Guennoun et Nidhal Guiga Un homme et une femme discutent autour d’une table mais le monde extérieur s’invite pour être leur interlocuteur...Ce film joué par le comédien Ezzedine Guanoun, disparu en mars 2015.

4. Et Roméo a épousé Juliette, de Hinde Boujemaa, Tunisie, 2014, fiction, 18 mn. Avec : Néjia Zemni et Ahmed Bennys. Quand l’amour qui les liait autrefois est soumis à la volonté du temps. Quand ce que nous avons de plus beau se transforme et devient fastidieux. Et quand la vie devient lassitude ».

5. Les Pousses de printemps, de Intissar Belaid, Tunisie, 2014, documentaire, 23 mn. A travers l’expression ambiguë de jeunes enfants, ce court-métrage reflète la réalité d’une grande majorité de tunisiens (y compris les adultes), leur interprétation des événements de la révolution...

6. Peau de colle, de Kaouther Ben Hnia, Tunisie - France, 2013, fiction, 23 mn. Avec : Yasmine Ben Amara, Shiraz Fradi, Ahmed Hafiene. Placée de force par sa mère dans un « Koutteb », une petite fille refuse d’y rester et trouve des subterfuges pour s’en échapper.



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP | squelette | | Plan du site | Squelette Ecolor par yaquoi.com / yaquoi.net / pari média | Suivre la vie du site RSS 2.0